Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Suède et moi

Timbres et FDC : un peu d'enseignement

27 Août 2016 , Rédigé par JacquesG Publié dans #Histoire, #FDC

En 1968, on a fêté les 300 ans de l'Université de Lund et les 100 ans de la Folkhögskola. Deux séries de timbres ont été émises, avec les deux Enveloppes Premier Jour (Förstadagsbrev) correspondantes.

Timbres et FDC : un peu d'enseignement

Pendant la minorité de Charles XI, on décida de créer une université à Lund, et on lui donna le nom de son père, Charles X Gustav en la baptisant "Den karolinska akademien" (l'Académie caroline). La décision fut prise en 1666 mais l'inauguration n'eut lieu qu'en 1668.

Créer une université à cet endroit était devenu une nécessité, la Suède ayant conquis la Scanie, le Halland et le Blekinge, auparavant territoires danois. Il convenait de former des fonctionnaires pour administrer ces provinces nouvellement suédoises. Elle devait en théorie avoir la même importance que celle d'Uppsala, avec des orientations plus internationales, mais pendant ses premiers temps elle n'eut que la moitié de ses effectifs.

De nos jours, L'Université de Lund compte 4 200 enseignants et 41 000 étudiants, elle a son siège à Lund mais est décentralisée aussi sur Malmö et Helsingborg.

Timbres et FDC : un peu d'enseignement

Les 3 premières Folkhögskolor de Suède ont commencé leur activité en 1868. Folkhögskola = Haute école populaire. Le but était de donner à de jeunes adultes une formation citoyenne générale qui leur permette de prendre davantage de responsabilité dans la société.

En 2015, il y avait 151 écoles en Suède. Leur vocation n'a pas beaucoup changé avec le temps, mais les matières étudiées, si. Cela va de l'enseignement général, comme dans les collèges et les lycées, à des cessions sur un thème particulier, par exemple en vue d'une profession particulière ou concernant un groupe particulier déjà constitué. Il y a aussi des kortkurser (programmes courts) et des sommarkurser (cours d'été). Les fonds viennent principalement des différentes collectivités locales, un internat est parfois possible.

C'est à un tel cours d'été, spécialement concocté pour des étudiants français désireux d'apprendre le suédois, que j'ai participé en 1977 à la Folkhögskola de Bräkne Hoby : 3 semaines de cours divers (grammaire, conversation, chants, théâtre, visites), pour lesquels nous avons payé une modeste participation, suivies par une semaine à Stockholm pour découvrir la capitale. Ce fut ma première expérience suédoise !

Le bâtiment principal n'a pas beaucoup changé...

Le bâtiment principal n'a pas beaucoup changé...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article